Projet “Culture Générale” au lycée Honoré d’Urfé

28 octobre 2013

Dans le cadre d’une pédagogie humaniste, ces « conférences de culture générale » contribuent à la formation humaine et intellectuelle des élèves en leur faisant découvrir ou redécouvrir quelques grandes œuvres du patrimoine littéraire. Il s’agit de transmettre les éléments d’une culture littéraire commune et ainsi de partager avec les élèves un univers symbolique commun.

Les conférences sont organiquement liées et organisées par cycles. Nous avons élaboré un premier cycle intitulé « Actualité  de  la  culture  et  de  la  pensée  grecques.  De  l’époque  archaïque  à  l’émergence  de  la  démocratie. » Les conférences seront données par des professeurs volontaires du lycée Honoré d’Urfé. Chaque professeur, selon sa spécialité, montrera l’un des aspects de l’héritage et de l’actualité de la pensée et de la culture grecques antiques. Ces conférences s’adressent aux élèves de Terminale L, aux élèves préparant l’I.E.P., aux élève volontaires qui devront motiver leur demande et participer à toutes les conférences.

Dans ce premier cycle, chaque professeur devra d’une manière ou d’une autre faire partager aux élèves des moments de l’Iliade ou de l’Odyssée d’Homère. Le projet est pluridisciplinaires : cinq professeurs proposeront les interventions suivantes, qui commenceront le 19 novembre 2013 :

  • Paul Saumet, Professeur d’Histoire-géographie, retracera les grands moments qui ont conduit à l’émergence de la démocratie athénienne. Il parlera du peuplement de la Grèce, des dialectes qui en résultent, des grands voyages maritimes, de la navigation et de la colonisation, des réalités historiques de l’Iliade et de l’Odyssée, des héros et demi-dieux, des rituels religieux, de l’évolution de la civilisation archaïque d’Homère à Eschyle, de la définition de la polis et du citoyen selon les différents régimes politiques.
  • Bernard Cheynet, Professeur de Lettres-Modernes, commentera l’Odyssée, et s’intéressera en particulier à Ulysse : il montrera que ce personnage, parce qu’il refuse l’immortalité que lui propose Calypso et qu’il est livré aux vicissitudes humaines, peut être considéré comme un « héros moderne » précurseur du roman.
  • Sébastien Avrillon, Professeur d’Histoire-géographie : « L’invention de la Grèce blanche : comment le mythe d’une statuaire grecque blanche s’est-il imposé ? » Il s’agit de montrer comment, dès l’Antiquité romaine, pour des raisons esthétiques et idéologiques, les Européens ont construit le mythe d’une statuaire grecque immaculée, contre la vérité archéologique qui démontrait sa polychromie. A l’époque contemporaine, renouvelé par le racisme biologique de l’Europe coloniale, ce mythe a été exploité par les totalitarismes pour figurer leur « homme nouveau ».
  • Damien Ponthier, Professeur de Philosophie : « De  Homère à Platon :  la naissance  de  la  philosophie ». Il s’agira de montrer la spécificité du discours philosophique, en tant qu’il instaure une rupture avec la mythologie.
  • Marie-Dominique Cotte, Professeur de philosophie, ouvrira ce premier cycle de conférences sur une nouvelle époque, celle de la Grèce hellénistique. Elle traitera du sujet suivant : « Vertu et bonheur chez les Stoïciens et les Epicuriens ».