Annonce et appel à communication pour le séminaire “Pratiques de l’enseignement philosophique”

13 octobre 2014

Le collectif Hexis, composé de doctorants et enseignants de l’Université Lyon 3 et de l’ENS Lyon, et de professeurs de philosophie du secondaire de l’Académie de Lyon, organise un séminaire sur les pratiques de l’enseignement philosophique, principalement (mais non exclusivement) en classes de Terminale. Nous voudrions permettre aux professeurs de l’enseignement secondaire, aux étudiants qui se destinent au métier d’enseignant, et à toutes les personnes qui pensent qu’il n’est pas de transmission sans un art de transmettre, d’avoir l’occasion de considérer la diversité des manières de faire et leur pertinence, manières de faire inséparables d’un public lui-même divers, les élèves, trop souvent ignorés dans leur réalité concrète au profit d’abstractions (le « jeune inculte » ou le « futur citoyen »). Il s’agira donc bien d’analyser des pratiques d’enseignement, et non de débattre abstraitement sur les principes « pédagos » ou leur refus « républicain », ni de s’épancher sur le soi-disant « mal être » des professeurs et des élèves. L’horizon serait plutôt de mettre à jour les tentatives concrètes pour faire émerger ce qu’on pourrait appeler un gai savoir, tant pour le professeur que pour l’élève. Il ne s’agira ni d’inspecter, ni de s’introspecter, ni de légiférer, mais de faire partager dans un esprit convivial et bienveillant des manières effectives d’enseigner la philosophie.

Les communications doivent donc porter sur des éléments concrets de cours, tout en essayant bien sûr de les faire entrer en résonance avec votre conception plus générale de l’enseignement de la philosophie. Quelques propositions de thèmes d’interventions, qui ne sont pas exclusives mais indicatives :

  • quel(s) usage(s) de l’œuvre en lecture suivie, quelle œuvre faites-vous et comment ?
  • comment traitez-vous telle notion du programme ? Comment traiter les notions qui marchent par paire : matière et esprit, travail et technique ? Faites-vous un cours qui suit un fil conducteur sur l’année ? Le faut-il ?
  • comment commencez-vous un cours, comment amenez-vous les élèves à s’emparer d’un problème. Concevez-vous l’introduction comme un moment clé ?
  • vous pourrez aussi nous faire part de la manière dont vous concevez la fin d’un cours : sur le mode dogmatique ou aporétique ?
  • les exercices que vous avez constitués, les raisons de leur constitution, leur finalité.
  • la fonction que vous donnez à un texte philosophique dans un cours de philosophie : son usage est-il univoque ?
  • des formes d’évaluation nouvelles, pour une meilleure progression ?
  • votre stratégie méthodologique : comment expliquer ce qu’est une dissertation, comment faire comprendre la différence entre une paraphrase et une explication de texte, quelles stratégies de progression sur l’année ?
  • votre façon d’affronter le relativisme, notamment dans le domaine de la connaissance : comment enseigner à des élèves que toutes les croyances ne se valent pas du point de vue de la vérité ?
  • les intuitions ou opinions que vous prêtez aux élèves, et la façon que vous avez non seulement de les interroger, mais de les identifier : ne nous arrive-t-il pas parfois de les projeter ? Peut-on parler d’une opinion dominante chez les élèves ? Comment le savoir ? Faut-il faire de la philosophie expérimentale ? Leurs intuitions sont-elles cohérentes  Comment les amener à les formuler, à les identifier ? Comment relancez-vous le cours, lorsque leur intuition première ne correspond en rien à ce que vous aviez prévu ? Plus largement, lorsque rien ne se passe, mais que le temps passe ?

Ce ne sont là que des pistes de réflexion, qui indiquent davantage l’esprit du séminaire que son programme. Votre intervention durera entre 30mn et 1h selon le sujet et ce que vous avez à dire, et pourra être complétée par une autre intervention sur le même thème (auquel cas vous serez mis en relation avant, pour éventuellement vous y préparer). Vous pouvez aussi proposer des communications collectives. Chaque intervention sera suivie d’un moment d’échange. Les séances se dérouleront à Lyon le mercredi après-midi (l’heure reste à définir) et dureront 2h. Les séances se dérouleront probablement à l’Université Lyon 3, mais d’autres lieux sont envisagés.

Si vous êtes intéressés, envoyez à Marion Le Bidan (marion.lebidan AT gmail.com) et à Jacques-Louis Lantoine (jllantoine AT gmail.com) votre proposition pour une intervention, d’environ 300 mots, avant le 8 décembre, de façon à ce que le séminaire puisse commencer fin janvier. Nous vous répondrons avant les vacances de Noël. Le séminaire ayant vocation à se prolonger, des interventions pourront être programmées pour l’année suivante.

Marion Le  Bidan (Lycée Jacob Holtzer, Firminy) et Jacques-Louis Lantoine (Lycée Brossolette, Villeurbanne, et Lycée Doisneau, Vaulx-en-Velin), pour le groupe Hexis.