Descriptif des épreuves de l’agrégation externe

À compter de la session 2011, la structure des épreuves d’admission est modifiée comme suit (arrêté du 13 juillet 2010 modifiant l’arrêté du 28 décembre 2009 fixant les sections et les modalités d’organisation des concours de l’agrégation) :

A. – Epreuves écrites d’admissibilité

  1. Composition de philosophie sans programme (durée : sept heures ; coefficient 2).
  2. Composition de philosophie se rapportant à une notion ou à un couple ou groupe de notions selon un programme établi pour l’année (durée : sept heures ; coefficient 2).
  3. Épreuve d’histoire de la philosophie : commentaire d’un texte extrait de l’œuvre d’un auteur (antique ou médiéval, moderne, contemporain) figurant dans un programme établi pour l’année et comportant deux auteurs, appartenant chacun à une période différente (durée : six heures ; coefficient 2).

B. – Epreuves orales d’admission

  1. Leçon de philosophie sur un sujet se rapportant, selon un programme établi pour l’année, à l’un des domaines suivants : la métaphysique, la morale, la politique, la logique et l’épistémologie, l’esthétique, les sciences humaines. La leçon est suivie d’un entretien avec le jury (durée de la préparation : cinq heures ; durée de l’épreuve : cinquante minutes [leçon : trente-cinq minutes ; entretien : quinze minutes] ; coefficient 1,5). Pour la préparation de la leçon, aucun ouvrage ou document n’est mis à la disposition des candidats.
  2. Épreuve en deux parties : la première partie compte pour 16 points, la seconde pour 4 points (durée de la préparation : cinq heures ; durée de l’épreuve : cinquante minutes [leçon : trente-cinq minutes ; entretien : quinze minutes] ; coefficient 1,5).
    • Leçon de philosophie : elle porte sur un sujet se rapportant à la métaphysique, la morale, la politique, la logique et l’épistémologie, l’esthétique, les sciences humaines, à l’exception du domaine inscrit au programme de la première épreuve d’admission. La leçon est suivie d’un entretien avec le jury. Pour la préparation de la leçon, les ouvrages et documents demandés par les candidats seront, dans la mesure du possible, mis à leur disposition. Sont exclues de la consultation les encyclopédies et anthologies thématiques.
    • L’entretien inclut une question touchant la connaissance réfléchie du contexte institutionnel et des conditions effectives d’un enseignement exercé en responsabilité telle que définie par la première compétence de l’annexe de l’arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d’éducation pour l’exercice de leur métier.  La question relative à cette compétence est remise au candidat au début de l’épreuve avec le sujet de la leçon.
  3. Explication d’un texte français ou en français ou traduit en français extrait de l’un des deux ouvrages inscrits au programme (durée de la préparation : une heure trente ; durée de l’épreuve : trente minutes ; coefficient 1,5). Le programme est renouvelé chaque année. L’un des deux ouvrages est obligatoirement choisi dans la période pour laquelle aucun auteur n’est inscrit au programme de la troisième épreuve d’admissibilité.
  4. Traduction et explication d’un texte grec ou latin ou allemand ou anglais ou arabe ou italien extrait de l’ouvrage inscrit au programme (durée de la préparation : une heure trente ; durée de l’épreuve : trente minutes ; coefficient 1,5). Le programme est renouvelé chaque année. Un dictionnaire sera mis par le jury à la disposition des candidats (bilingue pour le latin et le grec, unilingue pour l’anglais, l’allemand, l’arabe et l’italien). Le candidat indique au moment de son inscription la langue ancienne ou moderne choisie par lui.

Les programmes du concours font l’objet d’une publication au Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale.