Descriptif des épreuves du CAPES externe

(Extrait de l’annexe I de l’arrêté du 28 décembre 2009)

A. ― Épreuves d’admissibilité

  1. Dissertation : Dissertation dont le sujet se rapporte au programme de philosophie en vigueur dans les classes terminales. Durée : cinq heures ; coefficient 3.
  2. Explication de texte : Explication de texte français ou en français ou traduit en français. Le texte est extrait de l’œuvre d’un auteur inscrit aux programmes de philosophie en vigueur dans les classes terminales. Durée : cinq heures ; coefficient 3.

B. ― Épreuves d’admission

  1. Leçon portant sur les programmes des lycées : Durée de la préparation : quatre heures ; durée de l’épreuve : une heure (leçon : quarante minutes ; entretien : vingt minutes) ; coefficient 3.

Le sujet à traiter par le candidat est relatif aux programmes de philosophie des classes terminales des lycées. La leçon, adaptée à ce niveau de classe, se présente comme une séquence d’enseignement ayant son unité propre, tout en ayant vocation à s’intégrer à un cours portant sur la ou les notions auxquelles se rattache le sujet. Elle peut prendre, à l’instar d’une séquence effective d’enseignement en classe terminale de lycée, toute forme que le candidat juge adaptée au traitement du sujet. Pour la préparation de sa leçon, le candidat peut consulter les ouvrages de la bibliothèque du concours.

Cette leçon est suivie d’un entretien au cours duquel le jury conduit le candidat à justifier la problématique retenue et la méthode choisie pour la traiter, à préciser la situation possible de sa leçon dans l’ordre d’un cours ou d’une série de cours ; à apprécier la manière dont sa leçon est à même de donner aux élèves l’intelligence des problèmes abordés comme celle des réponses ou des éclaircissements apportés.

  1. Épreuve sur dossier comportant deux parties : 14 points sont attribués à la première partie et 6 points à la seconde. (Durée de la préparation : deux heures trente minutes ; durée totale de l’épreuve : une heure vingt minutes ; coefficient 3.)

L’épreuve permet au candidat de montrer :
― sa culture philosophique et professionnelle ;
― sa connaissance des contenus d’enseignement et des programmes de la discipline concernée ;
― sa réflexion sur l’histoire et les finalités de cette discipline et ses relations avec les autres disciplines.

  • Première partie : épreuve d’explication d’un texte français ou en français, ou traduit en français, suivie d’un entretien avec le jury. (Présentation n’excédant pas trente minutes ; entretien avec le jury : trente minutes.)

L’explication de ce texte, d’un auteur inscrit aux programmes de philosophie en vigueur dans les classes terminales, requiert du candidat qu’il rende compte de son sens et de sa teneur philosophique, ainsi que de sa problématique et de sa démarche. L’entretien avec le jury porte sur la compréhension du texte et de ses enjeux.

  • Seconde partie : interrogation portant sur la compétence « Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable ». (Présentation dix minutes, entretien avec le jury : dix minutes.)

Le candidat répond pendant dix minutes à une question, à partir d’un document inclus dans le dossier qui lui a été remis au début de l’épreuve, question pour laquelle il a préparé les éléments de réponse durant le temps de préparation de l’épreuve. La question et le document portent sur les thématiques regroupées autour des connaissances, des capacités et des attitudes définies, pour la compétence désignée ci-dessus, dans le point 1 les compétences professionnelles des maîtres de l’annexe de l’arrêté du 12 mai 2010.
L’exposé se poursuit par un entretien avec le jury pendant dix minutes.